3 activités d’été à pratiquer sur le Loir…

3 activités d’été à pratiquer sur le Loir…

Ce n’est pas votre genre de rester à ne rien faire ? Vous n’êtes pas non plus du genre « contemplatif » ? Vous, ce qu’il vous faut c’est de l’action, du mouvement ? On a ce qu’il vous faut : 3 activités pour découvrir le Loir…

Le Canoë
Même si vous ne vous êtes jamais glissé dans un canoë, cette activité a l’avantage d’être accessible à tous sans initiation préalable.
Chez nous, pas de vagues comme sur l’Océan et pas de rapides comme à la montagne.
En canoë, on peut se faufiler partout, y compris dans des endroits peu accessibles, et surtout on voit les paysages sous un autre angle, à un autre rythme…
On vous recommande le trajet « Les Roches L’Evêque> Montoire-sur-le-Loir » avec une pause à Lavardin (unique « Plus Beaux Villages de France » du Loir-et-Cher).

Le vélo
Là, on est plutôt sur une activité en bord de Loir. Je ne vais pas vous proposer de vélo amphibie (quoi que cela existe peut-être !) mais plutôt d’enfourcher vos vélos pour une balade tranquille sur nos routes de campagnes, longeant parfois la rivière.
A votre disposition, le road-book « St Jacques à vélo » qui est disponible gratuitement dans nos offices de tourisme et téléchargeable sur notre site http://www.vendome-tourisme.fr/circuits-et-sejours/circuits-en-velo (il existe également un road-book « Vallée du Loir à vélo », mais pour la partie vendômoise c’est exactement le même tracé sur 85 km).
Et l’avantage, c’est que vous pouvez le faire en famille.

Véloroute, Saint-Jacques-Lavardin, Itinérance à vélo dans la région Centre, dep41, Comité Régional du Tourisme Centre-Val de Loire, France

La pêche
Comment ça , la pêche ce n’est pas du sport ? Allez donc dire ça à un pêcheur ! Venez justement essayer et vous verrez…
En plus, il y en a pour tous les goûts, que vous pêchiez en ville  (« street fishing »),  en pleine campagne, en barque, dans un float-tube…
Et la Fédération de Pêche propose même des ateliers d’initation… Alors ? Qu’est-ce que vous attendez pour y mettre ?

Le kit du randonneur en Vendômois

Le kit du randonneur en Vendômois

Comme tous les ans à la même époque, les Vendômois sont nombreux à défiler à l’Office de Tourisme pour nous demander si nous avons reçu le calendrier des randonnées de la Fédération Départementale de la Randonnée pédestre.
Et bien non! Pas encore! Comme tous les ans, nous les recevrons certainement vers la fin août. Mais la bonne nouvelle cette année, c’est que vous pouvez consulter cette brochure en version PDF, en attendant la version « papier ».
Les plus organisés vont donc pouvoir commencer à faire leur sélection pour leurs sorties pédestres des prochains mois.

Le kit du randonneur

Les chaussures

la carte (et accessoirement le chapeau)

la boussole (encore faut-il savoir s’en servir!)

Quand on pense « randonneur », on pense spontanément à: chaussures de randonnée, carte, boussole, sac à dos, gourde… mais il ne faut pas oublier le calendrier des sorties, lesquelles permettent de découvrir de nouveaux circuits et de passer des moments conviviaux.
On vous tient au courant dès qu’on le recevra à l’Office de Tourisme!

Prêts pour 1 randonnée sur les pas de Rochambeau, en bord de Loir ?

Prêts pour 1 randonnée sur les pas de Rochambeau, en bord de Loir ?

Ça sent bon le printemps !
Le soleil est de retour… Les jours rallongent…La nature sort de sa torpeur hivernale…Il n’y a qu’à voir tous les bourgeons (et je ne parle pas du faciès de nos ados, mais bien des arbres et arbustes). A vous aussi, ça vous fait cet effet-là ? ça vous donne envie d’aller vous balader, de prendre l’air ?

  

Il n’y a plus qu’à choisir la randonnée, et ce n’est pas le choix qui manque en Pays Vendômois. On va vous aider à faire votre sélection en partageant avec vous nos expériences, nos coups de cœur, les nouveautés (et oui : il y a des nouveaux circuits cette année !)…

Aujourd’hui, on vous emmène sur les pas de Rochambeau, du côté de Villiers Sur Loir.
Départ de la place Fortier, devant la mairie et l’église. Et avant de vous lancer sur le circuit de randonnée, prenez le temps d’aller visiter l’église Saint-Hilaire qui fait partie du circuit des églises à fresques et peintures murales du Vendômois .1 document d’aide à la visite est disponible gratuitement à l’entrée de l’église pour vous donner des explications sur le « dict des Trois morts et des Trois vifs» et les techniques utilisées.

Après cet intermède « culturel », direction le plan d’eau de Villiers Sur Loir , en suivant le balisage de la Fédération Départementale de Randonnée Pédestre.  . Vous savez, pour ce genre de circuit, ce sont les flèches et les croix peintes en jaune.

balisage randonnée FDRP          Balisage FDRP

On arrive rapidement en bord de Loir, et là c’est un de nos coins préférés : vous êtes en sous-bois, en bord de rivière, avec le château de Rochambeau en toile de fond. Pas mal comme décor, non ? Les artistes s’arrêteront certainement à cette étape pour y poser leur chevalet ; les marcheurs continueront leur chemin. Il y a quelque chose de « magique » à marcher en bord de rivière. Le bruit de l’eau, les odeurs de la nature, les papillons qui volètent…

Bord de Loir Villiers Sur Loir     arbre randonnée "sur les pas de Rochambeau" Villiers sur Loir

Bon j’arrête là mon envolée lyrique car le circuit nous ramène vers le village. Et après une petite montée (toute petite, je vous promets !), on arrive au milieu des vignes. Vous êtes au cœur des vignobles vendômois et de l’aire d’appellation « coteaux du Vendômois ». D’ailleurs, selon le jour où vous ferez cette rando, on vous invite à aller rencontrer l’un de nos vignerons à la fin de votre balade. Ils sont plusieurs à Villiers sur Loir.

On trouve des choses surprenantes au milieu de ces vignes :
> 1 bâtiment qui n’est pas une loge de vigne (après « enquête », il s’agirait de l’ancienne bascule qui a été déplacée du centre-ville)
> des pierres qui ne sont pas aussi anodines qu’on pourrait le penser (ce ne serait pas 1 coquillage « imprimé » dans la pierre ? Mais on est loin de la mer là quand même !)

ancienne bascule Villiers sur Loir vignes      dans les vignes de Villiers sur Loir     vignobles randonnée Villiers sur Loir

Une dizaine de kilomètres, le Loir, les vignes, 3 heures de balade très agréables et un circuit bien balisé. Bref, vous l’aurez compris : une randonnée que l’on vous recommande. On vous a convaincus ? Super ! Alors, téléchargez vite votre topofiche de randonnée . Et si vous souhaitez savoir qui est Rochambeau qui a donné son nom à ce circuit, vous trouverez justement la réponse dans cette topofiche.

Des orchidées sauvages à Lavardin

Des orchidées sauvages à Lavardin

A Lavardin dimanche dernier, René Van Elferen, passionné et membre des Amis de Lavardin, nous a fait découvrir des orchidées sauvages de la Vallée du Loir. Avec des anecdotes, très utiles pour se souvenir du petit nom très imagé des orchidées, avec un background absolument phénoménal et dans le décor la forteresse médiévale de Lavardin, classé Parmi les Plus Beaux Villages de France, nous en avons pris plein les yeux.

Depuis la Place du Château, nous sommes montés par la Rotte Aux Biques. Pour ceux qui ne connaissent pas ce chemin, il faut absolument vous y rendre. La vue est magnifique sur le village et le chemin très pittoresque, sinueux, verdoyant, et ponctué de nombreux troglos.

orchidées sauvages, Lavardin, Vallée du Loir, Pays de Vendôme, Orchidée pourpre, Orchis purpurea

Rendus sur le plateau, nous faisons notre première halte au bord d’un terrain clôturé qui sert habituellement de pâture à des moutons. Il faut effectivement savoir que les orchidées ne pourraient pas se maintenir sur un terrain non entretenu, car elles seraient rapidement étouffées par les autres plantes. Sur ce terrain, nous rencontrons pour la première fois la reine des orchidées de Lavardin, la plus impressionnante et la plus abondante, l’Orchidée pourpre (ou Orchis purpurea pour les intimes). Elle forme des colonies de plusieurs centaines d’individus.

orchidées sauvages, Lavardin, Vallée du Loir, Pays de Vendôme, Orchidée pourpre, Orchis purpurea

Orchidée pourpre

Formant une colonie moins abondante, nous admirons aussi les orchidées singe (Orchis simia). Elles sont extraordinaires. Si vous les regardez de prés, vous pouvez apercevoir comme une myriade de petits singes roses entremêlés. Nous avons même le plaisir de rencontrer quelques hybrides, mélanges de ces deux espèces.

orchidées sauvages, Lavardin, Vallée du Loir, Pays de Vendôme, Orchidée singe

Orchidée singe

Les sujets hybrides sont beaucoup moins nombreux car chaque espèce d’orchidée travaille avec un insecte particulier pour leur fertilisation, et l’hybridation implique une erreur de ces insectes pollinisateurs. Les hybrides ne peuvent pas se reproduire.

orchidées sauvages, Lavardin, Vallée du Loir, Pays de Vendôme, hybride de l'Orchidée singe et pourpre

hybride orchidée pourpre et orchidée singe

Nous continuons plus loin vers le plateau de la Croix Bonneau. Sur des anciennes terres viticoles, en hauteur, le terrain est propice au développement des orchidées, le sol est calcaire et bien draîné (les orchidées ne peuvent pas se développer sur des terrains trop riches). Nous pouvons admirer une colonie importante d’Orchis purpurea et de ci de là quelques Orchis simia et quelques Orchis bouffon.

orchidées sauvages, Lavardin, Vallée du Loir, Pays de Vendôme, Orchidée bouffon

Orchidée bouffon

Là où les herbes sont moins hautes, nous avons même le plaisir d’observer des Ophrys (un autre genre d’orchidée). Elles sont moins hautes et moins imposantes que l’orchidée pourpre, qui peut atteindre 80 cm de hauteur, mais sont tout aussi impressionnantes. L’ophrys mouche à une fleur en forme de…mouche. C’est ainsi qu’elle peut duper une espèce de guêpe qui vient la polliniser.

orchidées sauvages, Lavardin, Vallée du Loir, Pays de Vendôme, Ophrys mouche

Ophrys mouche

On trouve aussi l’Ophrys araignée, toute poilue.

orchidées sauvages, Lavardin, Vallée du Loir, Pays de Vendôme, Ophrys araignée

Ophrys araignée

Grace à l’expertise de René, nous pouvons observer quelques autres espèces d’orchidées qui ne fleuriront que plus tard, telles que l’orchidée bouc, qui quand elle fleurit sent très mauvais pour attirer ses insectes pollinisateurs, ou encore la Platanthera (un autre genre d’orchidée) bifolia. Cette dernière ne devrait fleurir, tout comme la bouc, que dans un mois, mais celle-ci dégage la nuit à la floraison une odeur de vanille.

 orchidées sauvages, Lavardin, Vallée du Loir, Pays de Vendôme, Orchidée pourpre, Orchis purpurea
Ces orchidées sont magnifiques. Si vous randonnez du côté de Lavardin d’avril à juin, ne manquez pas de jeter un coup d’œil. Attention, ce sont des espèces protégées, ne les cueillez pas !