Un menu de Réveillon inspiré du terroir vendômois

Un menu de Réveillon inspiré du terroir vendômois

Des repas de fête plus « durables »
Même si cette année elles seront certainement un peu spéciales, les fêtes de fin d’année restent un moment privilégié à partager en famille, entre amis.
Les tablées seront sans doute plus réduites que d’habitude, mesures sanitaires obligent, mais la convivialité sera quand même de la partie.
Et déjà vous devez réfléchir au menu que vous allez proposer à vos invités.
Et si cette année vous tentiez le réveillon « local » ?
On ne peut pas venir vous donner un coup de main en cuisine pour préparer le repas (même si certaines d’entre nous sont de vrais cordons bleus) mais l’équipe de l’office de tourisme vous propose une sélection de producteurs vendômois pour concocter votre menu de fêtes.

Voici quelques idées avec les coups de cœur de l’équipe pour garnir vos assiettes et remplir vos verres

Côté fromages, vous faites comme vous voulez mais vous ne pouvez pas faire sans un « Trèfle », le fromage de chèvre emblématique du Perche Vendômois (vous en trouverez en vente sur les marchés à Vendôme et Montoire-sur-le Loir notamment)

Et dans les verres, on déguste quoi ?
Sans hésiter, un « Coteaux du Vendômois » avec son cépage emblématique « Pineau d’Aunis ». Si vous voulez surprendre vos invités, c’est le vin idéal car son arôme un peu poivré ravit souvent les amateurs éclairés.
Et nos vignerons proposent également des pétillants particulièrement bien adaptés à cette période de fêtes, sans oublier les jus de raisin pour les plus jeunes.

Des cadeaux gourmands à la boutique de Noël de l’office de tourisme
En partenariat avec certains des producteurs vendômois, l’office de tourisme vous propose quelques coffrets « dégustation » dans sa boutique de Noël ouverte du lundi au samedi de 10 h à 12h et de 14h à 17h (sauf jours fériés).
Le cadeau idéal à offrir à des épicuriens…

Vous y trouverez :
– des coffrets de vin et produits du terroir (ferme de l’Etang) du Domaine viticole des Caves aux Caux
– des coffrets de vin et produits du terroir de la Cave Coopérative du Vendômois
– des vins du Domaine Martellière
– des bières Ronsard, brassées à l’orge Du Vendômois cultivé en Agriculture de Conservation des Sols :zéro labour, zéro sols nus, moins de pesticides = moins d’érosion, plus de vie et de matière organique dans le sol, plus de carbone piégé
– les gelées, confitures et sauces du safran de La Chapelle Vicomtesse.

Mais vous pourrez également vous laisser tenter par des produits artisanaux de la verrerie d’art des Coteaux du Loir, de la savonnerie « L’Absolue » et des bijoux en verre de Murano de l’Atelier Claramints.
Et ça, c’est Elodie qui vous en a déjà parlé il y a quelques jours dans un autre article….

Toute l’équipe de l’Office de Tourisme de Vendôme-Territoires Vendômois vous souhaite de belles fêtes de fin d’année!

Des PRODUITS ARTISANAUX sous le sapin

Des PRODUITS ARTISANAUX sous le sapin

En cette fin d’année un peu « spéciale », on avait envie de glisser sous le sapin de la Boutique éphémère de l’Office de Tourisme, encore plus de produits locaux que d’habitude !
 Et moi, j’avais envie plus particulièrement de vous faire découvrir 3 artisans locaux qui m’ont fait « craquer » : une fabricante de cosmétiques naturels, une fileuse de verre et un verrier.

L’absolue

Vous voulez prendre soin de vous et de votre famille naturellement ? Votre peau est fragile et sensible, vous avez testé beaucoup de produits ?

Tout d’abord, je vais commencer par vous présenter l’Absolue qui vous propose des produits naturels et bruts. Les matières premières sont issues de l’agriculture bio et du commerce équitable sans conservateur ni colorant et parfum.

Quels produits ?

Vous pourrez retrouver une large gamme de savons et de soins du corps bio et équitables fabriquée à la main : des baumes (les ingrédients ont été choisis pour obtenir des produits solides, qui gardent leur contenance et qui ne se consomment pas trop vite), des accessoires naturels et de la lessive naturelle.

Saviez-vous que l’huile de coco est indispensable pour produire un savon dur et qui mousse ? Et que l’huile d’olive produira un savon dur qui ne fond pas trop vite.

Pour connaître le détail des produits, leurs origines géographiques (les produits en provenance de l’étranger sont tous issus du commerce équitable), leur bienfait, quelle utilité pour quels types de peaux et quelle partie du corps je vous invite à cliquer ici.

 

Bon à savoir : Pour ma part, j’ai appris de nombreuses choses et notamment que pour créer 1l d’huile il faut 5kg d’olives. Les entreposer 2 à 3 jours puis les laver à l’eau, les broyer à la meule pour déchirer les enveloppes des cellules du fruit et libérer ainsi l’huile. Puis malaxer pour faciliter la sortie de l’huile et améliorer le rendement. Enfin, séparer l’huile de l’eau par centrifugation.

On utilisera l’huile d’olive pour adoucir, nourrir et protéger la peau pour lutter contre son vieillissement. L’huile convient aux peaux sèches ou matures.

 

Où trouver les produits de l’Absolue en Vendômois ?

– Actuellement à la boutique éphémère de Noël à l’Office de Tourisme de Vendôme (du lundi au samedi, de 10h à 12h et de 14h à 17h/sauf 24,25 & 31/12)

– Au comptoir des Cocottes à Thoré-la-Rochette et à VendôBio à Vendôme.

Vous pouvez également retrouver tous les produits commercialisés par l’Absolue sur le site : https://www.l-absolue.fr/

– acheter sur la boutique en ligne ou

– vous faire livrer gratuitement sur Vendôme ou en point relais.

 

Comment suivre l’Absolue ?

Je vous invite à consulter la page Facebook pour connaître les nouveaux produits, les offres du moment comme les coffrets pour les fêtes de fin d’année dans lesquels vous retrouverez d’autres artisans locaux (le thé d’Emile Auté et les gourmandises de la Maison Texier entre autres).

 

Contact :

L’Absolue – BP 20068 – 41100 Vendôme

Site web : https://www.l-absolue.fr/

Facebook : https://www.facebook.com/labsoluebioetequitable

Mail : contact@l-absolue.fr

Bijoux Claramints – en verre de Murano

La deuxième artiste que je vais vous présenter s’appelle Claire et elle est fileuse de verre à Trôo.

Claire, ancienne enseignante, décide en 2010 de se former au filage du verre à la flamme pour vivre de sa passion.

Je ne suis pas une spécialiste mais à force d’aller la voir travailler dans son atelier, j’ai quand appris 2-3 choses sur la fabrication de ses bijoux :

Comment créer un bijou ?

Etape n° 1 : Claire utilise la technique du filage de verre à la flamme. Au contact du feu, le verre entre en fusion, et est enroulé autour d’un mandrin pour former une perle.
L’ajout de petites gouttes ou filaments de verre d’une autre teinte viendront donner à chaque création son aspect unique.
Lorsque la perle est terminée, elle est recuite à une température de 500° et redescend très progressivement en température pendant plusieurs heures.

 

Etape n° 2 : à la sortie du four, les perles sont retirées du mandrin puis nettoyées à l’aide d’une petite lime diamantée.

Etape n° 3 :  assemblé et monté au gré de son imagination chaque bijou est unique.

Le montage de certaines créations se fait sur du métal sans nickel, de couleur bronze ou argent. Les boucles d’oreilles sont toutes réalisées à partir d’apprêts en argent 925.

Quels types de bijoux ?

Dans son atelier-boutique Claire crée de nombreux bijoux uniques de toutes les couleurs : bagues, colliers, bracelets, bijoux d’écharpes, boucles d’oreilles, pendentifs…

Chaque pièce est unique et originale !

 

Démonstration…

Pour assister à une démonstration, il vous suffit d’aller à l’atelier à Trôo, ouvert du jeudi au lundi de 14h à 18h30 (consulter son site internet pour les fermetures ponctuelles notamment en début d’année) ou sur les expositions où Claire se rend.

Claire sera ravie de vous accueillir et vous expliquer la technique du filage de verre.

A l’atelier vous serez émerveillés par les bijoux exposés et classés par couleur (dont voici un petit panel ci-dessous).

Vous pouvez également retrouver certaines des créations sur le site internet : https://www.bijouxclaramints.com/ et acheter en ligne grâce à la boutique web.

Des stages d’initiation sont également possibles sur demande.

 

Le blog

Sur son blog, Claire vous dévoile les coulisses de son atelier de fabrication de bijoux, en vous racontant des moments marquants de la création de bijoux originaux en verre artisanal.

La page Facebook

En suivant la page Facebook « Bijoux Claramints »  vous connaîtrez les nouveautés, les expositions et salons sur lesquels se rend Claire…

Et si vous m’aidiez ?

Et vous pourrez même aider Claire à trouver le nom de ses nouvelles créations. Parfois, en manque d’idées, elle fait appel aux internautes pour trouver le nom d’un bijou.

Je ne sais pas vous, mais moi je serai honorée qu’un bijou porte le nom que je lui ai attribué ! 😊

 

Contact :  

Rue du Château – 41800 Trôo

Tél. 06 22 02 03 46

Mail : bijouxclaramints@gmail.com

Site internet : https://www.bijouxclaramints.com/

Facebook : https://www.facebook.com/bijouxclaramints.fileusedeverre

Le + : je vous invite également à lire cet article : Balade insolite dans la cité troglodytique de Trôo

Verrerie d’art des Coteaux

Et maintenant, direction la Verrerie d’Art des Coteaux, juste à côté de Trôo. 

Nicolas et Lucille vous invitent à découvrir la magie du verre dans leur atelier boutique à Loir-en-Vallée / Poncé-sur-Loir.

Nicolas créée sans cesse de nouveaux objets. Comme bien d’autres métiers, le souffleur de verre évolue et réinvente son métier.

Sur place vous pourrez découvrir un magnifique jardin décoré avec des articles en verre.

Vous serez émerveillés par les nombreuses pièces que vous découvrirez dans la boutique (et même dans le jardin !) : boules, lampes, lampes méduses, objets de déco, bijoux, verre, art de table…

Je ne vous en dis pas plus et je vous laisse admirer les œuvres ci-dessous !

 

Mais aussi le repose couteau et le presse agrume qui sont à noter dans les nouveautés de fin 2020.

Coloré, transparent, multicolore, scintillant, le verre né du sable et du feu par ses formes et couleurs, entraîne dans un monde onirique.

Démonstrations :

L’artiste verrier travaille tous les après-midis, vous pouvez assister à son travail.

En amont des fêtes de fin d’année et si le contexte le permet. La Verrerie des Coteaux propose des ateliers : création de boules de Noël. Une belle expérience à vivre !

Nouveautés :

Pour connaître toutes les nouveautés, je vous invite à suivre la page Facebook : Verrerie des Coteaux.

 

La boutique :

La boutique vous accueille du mardi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h. Le dimanche de 14h à 18h.

Mais vous pouvez également acheter sur le site internet grâce à la boutique en ligne.

Attention, chaque pièce est unique, les photos ne sont donc pas contractuelles. L’article reçu ressemblera fortement à l’article commandé mais ne pourra être identique à la photo. Le délai d’expédition habituellement est de 7 jours ouvrés.

La verrerie peut également réaliser vos trophées et cadeaux d’entreprise personnalisés.

N’hésitez pas à aller pousser les portes de la verrerie, vous passerez un moment magique !

Contact :

Verrerie des Coteaux – 27 rue des Coteaux – 72340 Poncé-sur-Loir

Tél. 02.43.79.05.69.

Site web : http://www.verreriedescoteaux.com/

Facebook : https://www.facebook.com/verreriedartdes.coteaux

 

Pas d’hésitation, vous pouvez aller les yeux fermés chez ces trois artisans.

Crédits photos : l’Absolue, Bijoux Claramints, la Verrerie des Coteaux et Vendôme Tourisme

Des livres sur la nature à la boutique de l’Office de Tourisme – Mes coups de cœur

Des livres sur la nature à la boutique de l’Office de Tourisme – Mes coups de cœur

Dernièrement, nous avons un peu remanié l’espace « boutique » de l’office de tourisme de Vendôme. Ce nouvel aménagement m’a permis de redécouvrir les livres sur la nature pour les enfants.

Ça m’a d’ailleurs donné des idées ! J’ai décidé que, pour Noël en cadeau « bonus », j’offrirai à mes enfants, neveux et nièce un bouquin.

1. « 40 créations avec la nature »

On commence avec le livre « 40 créations avec la nature » que j’offrirai à ma fille LOU (12.90€). Ce livre est composé de 40 pas à pas illustrés pour fabriquer des objets avec des éléments ramassés dans la nature (pommes de pin, branches et brindilles, plumes, coquillages, feuilles…). On peut réaliser un hérisson avec des pommes de pin, un papillon avec des plumes.

Le livre à l’air très bien pour faire des bricolages simples avec une enfant de 6 ans. En plus, on nous donne la liste du matériel, les explications et on nous montre le rendu final. C’est motivant pour les enfants !

«Bloc de jeux nature »

Ensuite, pour mon fils, ENZO, j’opterai pour le «Bloc de jeux nature » (5.90€) : plus de 80 jeux variés (répartis sur 53 pages) et originaux pour jouer avec les lettres, les chiffres, la logique… Lui qui aime bien les défis, il se fera une joie de jouer au jeu vrai faux, aux pyramides, points à relier, résoudre les énigmes… Un bloc de jeux parfait pour apprendre en s’amusant : ludique et éducatif !

« Les saisons »

Ensuite, ma nièce, Coline a 3 ans, le livre « Les saisons » (7.95€) sera parfait !  

Ce livre est idéal pour découvrir les saisons. L’épaisseur des pages permet à l’enfant de bien manipuler le livre sans l’abîmer. Les fenêtres mobiles à l’intérieur permettent de rendre la lecture plus active. Elle pourra le feuilleter pour les images et quand elle sera plus grande, elle pourra lire les petits textes explicatifs. En attendant ce sont papa et maman qui s’en chargeront. Peut-être même qu’ils apprendront des choses. 😊 Ils seront incollables sur les questions : Quand arrive le printemps ? Que font les animaux en hiver ? Qu’est-ce que la chair de poule ?

Si le livre lui plaît je pourrai continuer la collection avec d’autres thèmes : les papillons, la forêt…

« Traces et empreintes »

Quant à mon neveu, Adam, jumeau de Coline, lui aime bien les animaux. Il adore aller agrainer les animaux à l’étang de papi. Il est toujours curieux et en émerveillement quand papi lui parle de la chasse. Je choisirai le livre « Traces et empreintes » (5.95€). Même s’il est trop petit pour savoir lire, ce livre complet lui permettra de commencer avec papa et maman ou papi et mamie son apprentissage de la nature.

Ce livre est très bien pour aborder les animaux autrement que par les images et suivre leurs traces lors de promenades. Pour les petits curieux et les grands ! Observer, regarder les indices pour trouver à quel animal appartient cette empreinte ? Les animaux sauvages sont souvent difficiles à observer, mais, pour peu qu’on ouvre l’œil, on peut découvrir de multiples traces de leur passage.

Son petit format de 32 pages, permet de l’emporter facilement dans sa poche ou dans un sac à dos lors de balades.

« Moi aussi je serai jardinier »

Enfin, le dernier livre sera pour mon neveu, Mathéo, « Moi aussi je serai jardinier » (5€). Lui aime bien le grand-air, toujours à aider papa ou papi dans le jardin. Cette petite histoire lui plaira, j’en suis sûre.

Petit résumé de l’histoire, pour vous mettre dans l’ambiance : « Cathy travaille dans une jardinerie. Elle s’occupe et entretient un grand nombre de plantes. Comment fonctionne une serre ? De quel matériel a besoin un jardinier ? Comment une plante peut-elle pousser à partir d’une simple graine ? Et comment fait-on pousser les arbres ? Un livre sur un métier passionnant qui ravira tous les amoureux de la nature. »

Comme ma nièce Coline, si ce livre lui plaît, je pourrai continuer, la collection. Pour son petit frère qui n’a seulement que 5 mois, nous allons encore attendre pour les livres. A moins que celui-ci soit en forme de biberon. Lol

« Le livre d’activités de l’apprenti jardinier »

Et pour terminer, mon dernier coup de cœur : « Le livre d’activités de l’apprenti jardinier » (7.50€). Je ne savais pas à qui l’offrir, du coup, je vais l’acheter pour mettre chez papi et mamie.

Plus de 24 fiches « travaux pratiques » : 24 projets à réaliser (fabriquer un herbier, faire germer des graines, décorer les œufs de Pâques, fabriquer une bougie parfumée pour Noël…), des pages à découper… Ce livre donnera des idées aux grands-parents pour occuper les petits-enfants lorsqu’ils les auront en garde.

Balade dans les bois & land art

Balade dans les bois & land art

C’est par un bel après-midi pendant les vacances de la Toussaint que nous sommes allés en famille nous balader dans les bois au-dessus des caves de la Rochette à Thoré-la-Rochette.

Tout d’abord, nous avons commencé par changer de chaussures car il avait plu quelques jours avant et maman ne voulait pas que nous salissions nos chaussures ET la voiture. 😊

Chaussures au pied, sac en main, nous voilà parti !

Nous avons gravi un chemin pentu qui nous a emmené sur le plateau des vignes de Thoré-la-Rochette.

Nos trouvailles….

Des glands (et même un noir), des feuilles de chêne, des petits morceaux de bois, des feuilles de vignes…

… des châtaignes avec et sans coques. D’ailleurs, douloureux de ramasser des châtaignes avec leur enveloppe piquante. Ma sœur a fabriqué une pince. Je ne vous en dis pas plus je vous laisse l’admirer.

Une nouvelle expérience pour nous :

Maman a voulu nous faire tester la Sylvothérapie.

Vous allez me dire mais qu’est-ce-que c’est que ça ? ☹ Et bien, la Sylvothérapie ou « bain de forêt » est une technique japonaise qui aide à éliminer le stress grâce aux arbres.

Bref, elle nous dit on va commencer par fermer les yeux. Moi je tiens la main de maman et ma sœur celle de papa. Je marche les yeux fermés, je me sens détendu, je n’écoute que le bruit des arbres et le chant des oiseaux. Ma sœur ? Impossible pour elle de se concentrer, à peine 5 secondes et elle ouvre déjà les yeux. 😊

Puis maman nous dit de prendre un arbre dans nos bras, de le serrer puis de fermer les yeux. Cette technique devait nous détendre. Et là, expérience impossible car nous ne pouvons-nous empêcher de rire. 😊

J’ai oublié de vous dire, pendant que nous crapahutions dans le bois, nous avons vu une sorte de petit serpent sur le chemin. Nous avons eu une de ces frousses !!!! ☹ Du coup, nous n’avons même pas pensé à le prendre en photo.

Dépaysement garanti :

Quand nous sommes sortis du bois, nous sommes arrivés sur les hauteurs de Thoré, au cœur des vignes.

Le paysage était complément différent du sous-bois, nous voyons à perte de vue des rangées de pieds de vignes. Certains étaient plus gros que d’autres. Mon papa m’a expliqué que la grosseur dépendait de l’âge des pieds. Très joli paysage grâce aux couleurs automnales.

Puis nous avons continué notre balade, sans trop savoir où nous allions ! En recherchant l’endroit idéal pour créer notre Land Art… Au loin nous apercevions, le château d’eau et l’église de Thoré-La-Rochette.

Le Land Art

L’endroit que nous avons choisi pour faire le Land Art : au bord d’un chemin à deux pas d’une parcelle de vignes.

Notre technique : nous avons commencé par disposer les coques des châtaignes au milieu puis les glands autour.  Et puis non ! Ça ne nous plaisait pas !

On a donc utilisé les morceaux de bois pour faire des délimitations entre chaque trésor. Puis nous avons finalisé notre décor avec des feuilles de vignes et des grains de raisins. C’était une superbe activité et nous sommes fiers de notre Land Art ! Et vous qu’en dites-vous ?

Fin de la balade…

Pour finir, nous avons rejoint la voiture.

Cette balade était un bon moment à partager en famille ; prendre le temps, écouter la nature et profiter de petits moments simples. 

Ma sœur n’en n’avait pas assez, elle s’est amusée à faire voler un hélicoptère :

A très vite pour de nouvelles aventures, Lou et Enzo.

Balade en famille dans la campagne vendômoise

Balade en famille dans la campagne vendômoise

C’est en famille que nous avons profité d’une belle journée d’été pour faire une balade dans la campagne Vendômoise…

En direction de Villavard…

Au départ de la petite commune de Saint-Rimay, bien connue pour son ancien quartier général Allemand, nous nous sommes dirigés à pied vers le village de Villavard en empruntant une partie de la boucle à vélo de « Lavardin à Sasnières par les troglos ». Nous avons pu admirer la superbe vue depuis la table d’orientation au cœur du village. A perte de vue : le château de Lavardin, Montoire-sur-le Loir

A découvrir également à Villavard : la Cave champignonnière, l’église et sa Vierge noire.

 

Lavardin, un des Plus Beaux Villages de France…

… est riche de son patrimoine avec les vestiges de son château, l’église Saint-Genest et ses magnifiques fresques, la maison Renaissance, le musée

Puis, arrivés à Lavardin, nous nous sommes posés pour déjeuner au bord du Loir sur la « promenade du poète ». La vue était telle une carte postale avec la rivière, le pont gothique et les vestiges du château.

Le pique-nique sorti du sac, nous voilà installé sur notre nappe à carreaux ! Il est à peine midi, on se détend avant de grignoter. C’est alors que des canoës débarquent !

Eux aussi vont profiter du lieu pour faire une pause pique-nique avant de repartir. L’occasion de papoter un peu et d’échanger sur les bons coins pique-niques du Vendômois…

Montoire-sur-le-Loir, Station Verte de vacances

Ensuite, nous sommes repartis de Lavardin en début d’après-midi en direction de Montoire-sur-le Loir en passant par le camping « Les Reclusages ». Petite pause à l’aire de jeux à côté de la piscine puis passage par la passerelle qui enjambe le Loir pour rejoindre le centre-ville.

 Enfin, nous voilà arrivés à Montoire-sur-le Loir ! Nous avons redécouvert la ville grâce au jeu de piste Randoland. La petite suit le questionnaire 4-6 ans et le plus grand celui pour les 7-9 ans.

Le circuit nous mène du Quartier Marescot à l’hôpital puis de l’Hôtel de Ville à l’église Saint-Laurent avec ses magnifiques vitraux, le kiosque, la maison Taillebois et son étrange cheminée, le château, la chapelle Saint-Gilles et enfin le Couvent des Augustins.  Nous vous invitons à rentrer dans le jardin, les arcades y sont magnifiques. On ne vous en dira pas plus on vous laisse tester ce jeu de piste.

Le + : vous en voulez encore, testez les 9 autres circuits : Trôo, Lavardin, Couture-sur-Loir, Vendôme, Morée, Fréteval, Arville, le-Gault-du-Perche et Selommes.

Et pour finir…

Nous n’en avions pas assez, nous sommes rentrés par les hauteurs des Roches l’Evêque pour retourner au point de départ.

Au total : 17km, une belle journée mais une louloute qui n’en pouvait plus 😊. Inutile de vous préciser qu’après cette grande balade, les enfants ont passé une bonne nuit….

Lou, Enzo, Elodie et Sébastien

Feu d’artifice automnal dans le parc du château de Vendôme

Feu d’artifice automnal dans le parc du château de Vendôme

Parc du château de Vendôme en automne
Parc du château de Vendôme en automne

La petite balade du dimanche

Chouette, enfin un dimanche où le soleil pointe le bout de son nez ! Cela fait du bien car la grisaille de ces derniers commençait à peser. Les seuls à être ravis de ces petits matins nappés de brouillard doivent être les photographes amateurs…
Une envie de balade au grand air, ce ne sont pas les endroits qui manquent en Vendômois, mais il faut choisir la destination du jour. Et ce sera donc… le parc du château de Vendôme ! La dernière fois que je l’ai vu, c’était de nuit, à l’occasion de la « nuit des légendes ».

Parc du château de Vendôme en automne
Parc du château de Vendôme en automne

Une palette de couleurs automnales

En automne, le parc du château de Vendôme se drape dans  des couleurs dorées… Jaune, rouge, orange, marron, c’est un véritable feu d’artifice dans les branches des arbres et des arbustes.
On peut le dire : la feuille est LA star du moment !
Elle nous déroule son tapis rouge ; bref, elle nous fait son cinéma… mais, sans prétention, juste  pour le plus grand plaisir des yeux (et celui des photographes aussi !).

Parc du château de Vendôme en automne
Parc du château de Vendôme en automne

Au fait, savez-vous pourquoi les feuilles se colorent en rouge à l’automne ?

Et bien, pour ma part, je le sais depuis peu. C’est un jardinier de la Ville de Vendôme qui m’a expliqué ce phénomène : en fait, c’est un peu comme un laboratoire de chimie. Les arbres et arbustes se préparent à affronter la rudesse de l’hiver. A chaque couleur correspond une fonction précise.
Concernant le rouge, il agit comme un signal d’alerte à destination des parasites : « Ne vous installez pas sur moi, je suis toxique ! »
En effet, selon les botanistes & jardiniers expérimentés (ce qui n’est pas mon cas !), les colorants naturels que sont les anthocyanines rouge/orangés se dévoilent exclusivement en cette saison pour prévenir les parasites (comme les pucerons ) de la toxicité du végétal sur lequel ils avaient l’intention de s’installer. C’est ingénieux, non ?

Une déambulation « historique »

Après le cours de biochimie, place à la flânerie et à la rêverie. Le nez en l’air ou les yeux rivés au sol, on déambule dans les allées du Parc de ce château dont il ne reste que des vestiges. Cela me fait penser à des ambiances décrites dans certains romans ou écrits d’auteurs romantiques.
L’automne est vraiment la saison idéale pour découvrir cet endroit. Et même si on n’est pas un spécialiste des arbres, plantes, arbustes ou fleurs ; il suffit de se laisser porter et de suivre l’une ou l’autre des allées pour découvrir toutes ces merveilles.
Je ne connais pas les noms ? Ce n’est pas grave !
Mais comme j’aime quand même bien savoir ce que je vois, je vais aller consulter l’application gratuite Ecobalade pour en apprendre un peu plus sur certaines plantes que j’aimerai bien avoir dans mon jardin…

Et pour finir, ma citation automnale :
« L’automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l’hiver »- George Sand