Une belle balade à vélo entre terroir et histoire

Une belle balade à vélo entre terroir et histoire

Un arrêt s’impose pour se régaler de la vue sur la Commanderie Templière d’Arville

Pédaler sur les petites routes percheronnes tout en révisant son histoire, rien n’est plus simple dans les collines du Perche.
Aujourd’hui, je vous emmène à la découverte de la boucle cyclo des Templiers (balisage n°22)

Tous en selle!

Pour ma part, j’aime démarrer ce circuit depuis le parking de la commanderie templière d’Arville.
Le temps de dételer nos vélos de la voiture, et c’est parti pour une balade de 30 km.

Comme pour les autres circuits du Vendômois, à vous de choisir de quel côté vous voulez partir. Aucune importance puisque nos circuits sont balisés dans les deux sens.
Pour ma part, j’ai choisi de partir sur la droite en sortant du parking de la commanderie.

Un balisage simple à suivre, quel que soit le sens dans lequel vous empruntez le circuit

Des petites routes de campagne tranquilles

Une première halte s’impose après quelques centaines de mètres. En effet, vous surplombez la commanderie d’Arville et il y a quelques clichés sympas à faire pour les amateurs de photos. C’est très « instragramable » comme on dit maintenant.

Je préfère vous prévenir : il y a un petit passage pas très agréable sur un chemin un peu trop caillouteux à mon goût au début de ce circuit. Mais il suffit de descendre de vélo et d’attendre de rejoindre la route goudronnée un peu plus loin.
Le circuit est ensuite tellement sympa qu’on oublie vite ce désagrément.

De l’eau et de la verdure

Vous arrivez au plan d’eau de Boisvinet. Ici, pas de baignade mais une invitation à la pratique d’activités « nature ».
Autrefois traversé par le chemin de César ( ralliant Le Mans à Châteaudun), cet étang naturel de 35 hectares est aujourd’hui un lieu enchanteur où se croisent pêcheurs, randonneurs et amoureux de la nature.
D’ailleurs, un observatoire installé sur les berges permet à ces derniers de pouvoir y admirer le balai majestueux des hérons et de bien d’autres espèces d’oiseaux tel que les foulques, les grèbes huppés et les colverts.

De jolis manoirs

Certes, nous ne sommes pas en bord de Loire avec les châteaux royaux. Mais vous allez vous apercevoir que le Perche Vendômois cache des trésors architecturaux qui n’ont rien à envier aux « stars » du Val de Loire.
Si ces petits châteaux privés ne se visitent pas, ils agrémentent le circuit pour le plaisir des yeux.
Mon coin préféré de ce circuit est sans aucun doute du côté de Souday, avec le château de Glatigny et celui de Taillefer avec le passage du gué. C’est très bucolique, et par forte chaleur cela a l’avantage d’offrir une pause « fraîcheur ».

le passage du gué de Taillefer

Du patrimoine, de la culture et de l’artisanat

Autre étape surprenante sur ce circuit : l’église Saint-Pierre de Souday.
Avec son chœur surélevé de 17 marches au-dessus de la nef et sa crypte recouverte de peintures murales des XVIe, XVIIe et XIXè siècles, c’est l’un de mes coups de cœur de cet itinéraire.

L’étape suivante nous amène au village de Saint-Agil où vous allez passer à proximité d’un joyeux campement. C’est là que s’est basé le collectif de circassiens du Cheptel Aleïkoum depuis plus d’une quinzaine d’années. Peut-être avez-vous déjà assisté au spectacle de certains d’entre eux, que ce soit lors du Festival d’Avignon ou ailleurs dans le monde…

Un peu plus loin (sans vous éloigner de trop du circuit balisé), je vous invite à faire un petit détour par la sellerie percheronne pour aller admirer le travail de ces artisans d’art et, pourquoi pas, vous laisser tenter par l’un des magnifiques produits proposés dans leur boutique.

La Commanderie templière d’Arville

Nous voilà déjà de retour à notre point de départ ! On n’a pas vu le temps passer.
Le temps de sortir le panier pique-nique du coffre de la voiture et nous voilà installés pour un « déjeuner sur l’herbe » avec vue VIP sur l’entrée de la commanderie d’Arville.
D’ailleurs, on vous invite à en pousser les portes avant de repartir car c’est un site qui vaut vraiment le détour.

Vous êtes prêts pour un voyage de près de 10 siècles dans le temps ? Les chevaliers et leurs chevaux, les combattants en armure, les jardiniers et les seigneurs vont vous guider à travers le musée. Vous allez (re)découvrir la grande épopée des chevaliers de l’ordre du Temple qui accompagnaient les pèlerins sur le chemin de Jérusalem.
Mais la commanderie d’Arville c’est aussi un jardin avec des espèces typiques du Perche Vendômois et des essences médiévales.
On ne vous en dit pas plus pour vous laisser la surprise…

Une randonnée «connectée »      au cœur des troglos

Une randonnée «connectée » au cœur des troglos

Application gratuite IGN Rando
Application gratuite IGN Rando

Une balade «connectée»

Cette semaine, on reste en Vallée du Loir et plus précisément au village des Roches L’Evêque.
Aujourd’hui, j’ai envie de vous faire découvrir l’application mobile IGN Rando, pour les visiteurs connectés qui veulent arpenter nos circuits de randonnée.

A préparer sur le site IGN Rando

Vous connaissez certainement déjà le site IGNrando, le portail national et collaboratif de l’IGN (Institut National de l’Information géographique et forestière) dédié aux activités nature.
L’office de tourisme de Vendôme-Territoires Vendômois y propose plus de 80 circuits de randonnée pédestre, cyclo et même équestre.
Les randonneurs peuvent préparer leur escapade grâce à toutes les informations pratiques qu’ils peuvent trouver sur cette plate-forme gratuite.
Ainsi, vous accédez à des cartes et les points d’intérêt de chaque circuit (plus de 200) y sont répertoriés : sites patrimoniaux et naturels, hébergements…

pour un guidage géolocalisé sur le terrain

On vous propose aujourd’hui de découvrir l’application mobile IGNrando.
Seule ou en complément du site web, cette application permet de prolonger votre expérience utilisateur en mobilité.
Et c’est très simple d’utilisation ! Avant votre départ, profitez d’une bonne connexion pour télécharger l’application gratuite sur votre smartphone.

Grâce à la géolocalisation, vous pouvez ensuite rechercher les circuits qui se trouvent autour de vous et sélectionner le type de randonnée (à pied, à vélo…).
Les renseignements pratiques vous permettent de choisir le circuit qui vous convient le mieux : kilométrage, durée, niveau de difficulté.

Des indications bien utiles pour trouver le circuit qui correspond à nos envies
Une visualisation efficace sur l’écran de notre smartphone

Et une fois sur place, il vous suffit de suivre le « pas à pas » du descriptif et de vérifier régulièrement le point bleu de géolocalisation sur le fonds de carte de l’application.
Si vous vous trompez, vous le saurez tout de suite car le point bleu ne sera plus sur le tracé de l’itinéraire (qui apparaît en rouge).

Et bien évidemment, pas besoin d’avoir les yeux rivés en permanence sur votre écran! Car votre meilleur point de repère restera le balisage « officiel » du circuit. Celui-ci est matérialisé par de la peinture jaune visible sur des arbres, des pierres, des panneaux de signalisation….
Cela vous permettra de profiter du paysage et des lieux insolites que vous allez croiser sur cet itinéraire…

Ainsi, avec l’application IGNrando, votre expérience de randonnée en Vendômois est désormais complète.
De la préparation de votre sortie au partage d’expériences, en passant par le guidage sur le terrain, vous avez désormais toutes les cartes en main pour profiter de nos belles randonnées.
N’hésitez pas à partager vos expériences de randonnée en Vendômois avec nous !

Randonnée « Troglo » aux Roches l’Evêque

Randonnée « Troglo » aux Roches l’Evêque

On a testé pour vous la randonnée des troglodytes aux Roches l’évêque…

C’est en famille que nous avons profité d’une belle journée ensoleillée pendant les vacances de février pour tester le nouveau parcours des Roches l’Evêque.

Le tracé nous a agréablement surpris car nous avons emprunté des sentiers dont nous n’avions pas connaissance, et pourtant nous passons régulièrement à côté…

Je dois vous prévenir, pour effectuer ce parcours, il vaut mieux être bien chaussé ! Baskets, bouteille d’eau et bâtons de marche seront vos alliés pour cette balade !

Ça crapahute ! On monte, on descend, dans la plaine, dans les bois, dans le village, parmi les troglos…

Il faut dire aussi que le village des Roches l’Evêque est semi troglodytique !

Balade en famille…

Tout le long du parcours on se serait cru à un jeu de piste. Les enfants cherchaient à chaque intersection le balisage qui nous conduirait au chemin suivant.

Nous avons également pu admirer un puits, un lavoir et une source alimentée en eau à toutes les saisons.

A plusieurs endroits nous avons été surpris par le paysage…

 

Vue panoramique sur la Vallée du Loir 

A un moment où on s’est demandé ce que l’on faisait là ! Nous avons cohabité sur quelques dizaines de mètres avec des poules, des coqs et des canards.

Très insolite cette partie du parcours où l’on nous invite à fermer un portail pour éviter que ces volatiles ne se sauvent… 

 

Sur le parcours, on s’amuse :

Ombres, coiffure improvisée, cueillette de fleurs…

En dehors du sentier…

…des choses bien étranges

On a même retrouvé la barbe de barbe bleue 😊

Un bel après-midi en famille !

 

Si vous aimez le monde mystérieux des troglos, je vous invite à faire également le parcours sur le sentier des troglos à Trôo  

A très vite pour un nouvel article : on a testé pour vous la randonnée de…

Elodie – une vendômoise qui apprécie de plus en plus les activités sportives au naturel

Un herbier pas comme les autres

Un herbier pas comme les autres

Moi et les fleurs

J’adore ramasser des fleurs. Quand je suis à l’école, c’est souvent que je ramène un bouquet de fleurs à maman ou quand on part en balade. Je vais vous expliquer comment j’ai réalisé mon herbier pas comme les autres.

Voici le matériel nécessaire :

  • Ciseaux
  • Crayon
  • Feuille
  • Journal
  • Panier
  • Scotch
Etape 1 : ramasser les fleurs

En fait, pour faire cet herbier un peu particulier nous sommes allés avec mon frère, mon papa et ma maman, ramasser des fleurs dans la nature.

D’abord, pour bien ramasser les fleurs et surtout ne pas les abimer, nous avions emporté un panier et des petits ciseaux. On a ramassé un peu de tout et on a fait le tri en rentrant à la maison. 😊

Etape 2 : Faire sécher les fleurs

Puis, nous avons pris le petit journal local. Nous avons installés toutes les 3-4 pages des fleurs que nous avons ensuite mises sous presse pendant 3-4 jours pour que les fleurs sèches.

Etape 3 : réalisation de l’herbier 

Enfin, au bout de 4 jours, nous avons sorti délicatement les fleurs séchées du journal. Puis nous les avons mises sur la feuille de papier en les collants avec du rouleau adhésif.

Finalement, nous n’étions pas très doués pour trouver le nom des fleurs. Du coup, on a créé des noms avec la couleur des fleurs. Cela m’a permis de réviser mes couleurs. Blanc, violet, jaune, orange ; marrant comme noms pour des fleurs ! 😊

Et pour m’amuser j’ai même écrit mon prénom avec des jolies fleurs.

Pour en savoir plus

Ma maman m’a dit que pour en savoir plus sur la nature, il existait deux associations pas très loin de la maison : Perche Nature et la Maison Botanique. Elles organisent toutes les deux toute l’année des ateliers, des sorties, des stages autour de la nature.

 

Comment vous le trouvez, mon herbier revisité ?

Lou – 6 ans

 

Pour aller plus loin
  • En famille GUIDIGO une application « nature » pour les petits connectés…

4 parcours « nature » adaptés pour les 8-12 ans qui vont faire découvrir de façon ludique la faune et la flore vendômoises.

A chaque étape du circuit, écoute l’audio et relève les défis qui te sont proposés. A chaque bonne réponse, tu gagnes des indices. Ils te permettront de répondre à la question finale. 4 circuits GuidiGO vous sont proposés en Vendômois :

– le vieux bocage du Perche au Temple,

– la Vallée du Loir à Lavardin,

– le Bois de la Bulière à Bouffry  et

– le Circuit du Réveillon à Saint-Firmin-des Prés.

 

  • ECOBALADE : une application mobile gratuite pour les amoureux de la nature qui veulent découvrir de façon ludique la faune & la flore du Vendômois.

Il suffit de télécharger ECOBALADE sur votre smartphone ou votre tablette et de choisir l’une des 4 balades proposées en Vendômois.
Petite astuce : il est préférable de télécharger l’application avant de vous rendre sur le circuit que vous aurez choisi, par exemple pendant que vous prenez le petit-déjeuner dans votre chambre d’hôte.

4 circuits qui reprennent les mêmes parcours que ceux de Guidigo de 3 à 9 km pour découvrir la nature autrement : 2 dans le Perche (Le Temple & Bouffry) et 2 en Vallée du Loir (Lavardin & Saint-Firmin-des-Prés).

 

Une balade « nature » dans le Perche Vendômois

Une balade « nature » dans le Perche Vendômois

Avec le printemps qui débarque « officiellement », les températures qui deviennent de plus en plus douces, la végétation qui s’éveille doucement, je ne sais pas vous, mais moi cela me donne des envies de balade au grand air…

Circuit de randonnée "entre rivières & bocage" à Sargé-sur-Braye
Un circuit « nature » de 8 km à Sargé-sur-Braye

C’est parti pour une balade à Sargé sur Braye

Pour se remettre doucement « en jambe », j’ai plutôt privilégié un circuit avec un faible kilométrage.
Mon choix s’est porté sur la nouvelle randonnée balisée au départ de Sargé-sur-Braye, « entre rivières & bocage au pays du Roussard ».
ça donne envie, vous ne trouvez pas ?
8 « petits » kilomètres pour découvrir Sargé-sur-Braye, village situé à la confluence de la Grenne et de la Braye, et le Grès Roussard.

le panneau de départ de cette randonnée- sur le parking du camping
le balisage de ce circuit est constitué de marques de peinture « marron/orangé » sur des poteaux, arbres ou rochers vous indiquant la direction à suivre.

Un patrimoine bâti étonnant

On n’imagine pas les petits trésors qui sont cachés dans ce village.
Déjà, il y a deux églises, ce qui n’est quand même pas chose courante. Et l’une abrite des fresques murales qui représentent les travaux agricoles des douze mois de l’année.
En déambulant à travers les ruelles, on découvre de vieilles bâtisses construites avec du grès Roussard à la couleur si caractéristique et les briques typiques du Perche.
Et quand on lève un peu la tête vers le clocher de l’église Saint-Cyr, on découvre un gendarme moustachu qui nous observe.
C’est l’un des 21 Jacquemarts français, ces automates en bois qui sonnent les cloches.
A Sargé-sur-Braye, c’est toutes les demi-heures. Si vous patientez un peu, vous pourrez le voir en action.
C’est suffisamment rare en France pour que cela vaille la peine de se montrer un peu patient pour une fois…


Le Jacquemart de l’église Saint-Cyr

Autres belles découvertes sur ce circuit : le château des Radrets (dont l’une des illustres propriétaires a été Anne Racine, nièce du dramaturge) et l’ancienne voie ferrée.

L’un des panneaux pédagogiques qui jalonnent le parcours
L’ancienne voie ferrée devenue voie verte
le pont noir, construction Gustave Eiffel datant de la fin du XIXème siècle


Un patrimoine naturel non moins surprenant

J’ai « craqué » pour les aménagements « nature » de ce circuit. Et cela commence fort, dès les premiers mètres, avec un ponton aménagé pour traverser « au sec » une zone humide sur laquelle une mare a été aménagée.
Un panneau explicatif invite à l’observation de la faune et de la flore locale. Et même si on n’est pas fatigués après seulement 200 mètres de marche, des bancs nous appellent à une pause chlorophyllée.
Mais c’est quelques kilomètres plus loin que l’on est le plus surpris par les paysages, quand on arrive sur le site de la carrière de la Mutte, ancien site d’extraction du Grès Roussard, caractéristique de cette partie du Vendômois.

le ponton d’observation, au dessus de la mare qui a été aménagée dans la zone humide
des aménagements « nature »
le Grès Roussard sur le site de la carrière de la Mutte
La carrière de la Mutte, classée Espace Naturel Sensible


Un petit détour par le Far West

Depuis la première fois où j’ai découvert la carrière de la Mutte, je ne peux m’empêcher d’avoir l’impression d’être « parachutée » au fin fond du Far West.
En effet, le dépaysement est assuré sur ce site avec son grès rouge/ocre et la végétation typique des sols acides.
Et cette impression se poursuit quand on longe, un peu plus loin, la colonie de vacances qui n’est autre qu’un village Far West avec son saloon, son épicerie, sans oublier l’école…

La carrière de la Mutte, c’est par là…
Welcome to Far West!
Et non! Contrairement aux apparences, vous êtes bien dans le Perche Vendômois


Une application ludique
pour découvrir la faune & la flore

Et pour ceux qui voudraient donner un petit côté « chasse au trésor » à cette randonnée, téléchargez l’application mobile gratuite Explorama.
Elle a été développée en partenariat avec l’association vendômoise Perche Nature (qui est également à l’origine des panneaux pédagogiques qui jalonnent de parcours).
Si vous voulez découvrir, tel un explorateur, la biodiversité des zones humides, cette appli est faite pour vous, adultes comme enfants.
Une dizaine de missions vous sont proposées tout au long du parcours, allant de la photographie d’un lézard des murailles à la recherche d’une reine des prés, en passant par l’observation d’un canard colvert.

Une application gratuite à télécharger sur son smartphone

Vous êtes tentés par cette randonnée de 8 km qui fait partie de nos coups de cœur de l’année 2021? Il vous suffit de télécharger la fiche du circuit pédestre ou de vous procurer le dépliant explicatif.
Une balade facile qui se fait environ en 2 heures en mode « flânerie ».

Le « Girl Power » a la pêche !

Le « Girl Power » a la pêche !

La Fédération de Pêche offre un beau cadeau à toutes les femmes du 1er au 08 mars. Profitez-en !

Les femmes & la pêche
Et oui ! Fini le cliché de la femme qui suit son mari au bord d’une rivière et qui sort son tricot pendant que monsieur passe la journée à taquiner le goujon…
Aujourd’hui, c’est même parfois monsieur qui accompagne madame à la pêche et se plonge dans un bon bouquin, confortablement allongé sur la rive, pendant que sa compagne s’adonne à son loisir préféré : la pêche à la ligne.
Et oui ! Les femmes aussi aiment pêcher !
Et il y a presque autant de raisons que de femmes. Pour certaines, c’est l’occasion de s’aérer l’esprit, loin des tracasseries du quotidien.
Pour d’autres, c’est un retour aux sources, ou bien encore une occasion de partager de bons moments en couple, en famille, entre amis.

Bref, quelles que soient les motivations, les femmes qui pêchent sont de plus en plus nombreuses. J’ai même une amie qui a commandé comme cadeau d’anniversaire une tenue de pêche ! Original, non ? Pour ma part, je n’aurai jamais eu l’idée de lui offrir ça !

Une offre spéciale pour les femmes du 1er au 08 mars
La Fédération de pêche nous fait un beau cadeau à nous, les femmes : une offre spéciale avec 50% de réduction sur toute carte de pêche « découverte femme » achetée entre le 1er et le 08 mars 2021.
Enfin une idée de cadeau super originale pour gâter votre grand-mère lors de sa fête le 07 mars, à condition bien sûr qu’elle aime la pêche, sinon vous allez faire « un bide ».
Ou tout simplement pour vous faire plaisir à l’occasion de la journée de la femme le 08 mars.

Et pour trouver tous nos bons plans « pêche » en Vendômois, rien de plus simple : un petit tour sur notre site vous donnera plein d’infos.

Merci à la Fédération de pêche pour cette belle initiative qui nous fait bien plaisir !