A Lavardin dimanche dernier, René Van Elferen, passionné et membre des Amis de Lavardin, nous a fait découvrir des orchidées sauvages de la Vallée du Loir. Avec des anecdotes, très utiles pour se souvenir du petit nom très imagé des orchidées, avec un background absolument phénoménal et dans le décor la forteresse médiévale de Lavardin, classé Parmi les Plus Beaux Villages de France, nous en avons pris plein les yeux.

Depuis la Place du Château, nous sommes montés par la Rotte Aux Biques. Pour ceux qui ne connaissent pas ce chemin, il faut absolument vous y rendre. La vue est magnifique sur le village et le chemin très pittoresque, sinueux, verdoyant, et ponctué de nombreux troglos.

orchidées sauvages, Lavardin, Vallée du Loir, Pays de Vendôme, Orchidée pourpre, Orchis purpurea

Rendus sur le plateau, nous faisons notre première halte au bord d’un terrain clôturé qui sert habituellement de pâture à des moutons. Il faut effectivement savoir que les orchidées ne pourraient pas se maintenir sur un terrain non entretenu, car elles seraient rapidement étouffées par les autres plantes. Sur ce terrain, nous rencontrons pour la première fois la reine des orchidées de Lavardin, la plus impressionnante et la plus abondante, l’Orchidée pourpre (ou Orchis purpurea pour les intimes). Elle forme des colonies de plusieurs centaines d’individus.

orchidées sauvages, Lavardin, Vallée du Loir, Pays de Vendôme, Orchidée pourpre, Orchis purpurea

Orchidée pourpre

Formant une colonie moins abondante, nous admirons aussi les orchidées singe (Orchis simia). Elles sont extraordinaires. Si vous les regardez de prés, vous pouvez apercevoir comme une myriade de petits singes roses entremêlés. Nous avons même le plaisir de rencontrer quelques hybrides, mélanges de ces deux espèces.

orchidées sauvages, Lavardin, Vallée du Loir, Pays de Vendôme, Orchidée singe

Orchidée singe

Les sujets hybrides sont beaucoup moins nombreux car chaque espèce d’orchidée travaille avec un insecte particulier pour leur fertilisation, et l’hybridation implique une erreur de ces insectes pollinisateurs. Les hybrides ne peuvent pas se reproduire.

orchidées sauvages, Lavardin, Vallée du Loir, Pays de Vendôme, hybride de l'Orchidée singe et pourpre

hybride orchidée pourpre et orchidée singe

Nous continuons plus loin vers le plateau de la Croix Bonneau. Sur des anciennes terres viticoles, en hauteur, le terrain est propice au développement des orchidées, le sol est calcaire et bien draîné (les orchidées ne peuvent pas se développer sur des terrains trop riches). Nous pouvons admirer une colonie importante d’Orchis purpurea et de ci de là quelques Orchis simia et quelques Orchis bouffon.

orchidées sauvages, Lavardin, Vallée du Loir, Pays de Vendôme, Orchidée bouffon

Orchidée bouffon

Là où les herbes sont moins hautes, nous avons même le plaisir d’observer des Ophrys (un autre genre d’orchidée). Elles sont moins hautes et moins imposantes que l’orchidée pourpre, qui peut atteindre 80 cm de hauteur, mais sont tout aussi impressionnantes. L’ophrys mouche à une fleur en forme de…mouche. C’est ainsi qu’elle peut duper une espèce de guêpe qui vient la polliniser.

orchidées sauvages, Lavardin, Vallée du Loir, Pays de Vendôme, Ophrys mouche

Ophrys mouche

On trouve aussi l’Ophrys araignée, toute poilue.

orchidées sauvages, Lavardin, Vallée du Loir, Pays de Vendôme, Ophrys araignée

Ophrys araignée

Grace à l’expertise de René, nous pouvons observer quelques autres espèces d’orchidées qui ne fleuriront que plus tard, telles que l’orchidée bouc, qui quand elle fleurit sent très mauvais pour attirer ses insectes pollinisateurs, ou encore la Platanthera (un autre genre d’orchidée) bifolia. Cette dernière ne devrait fleurir, tout comme la bouc, que dans un mois, mais celle-ci dégage la nuit à la floraison une odeur de vanille.

 orchidées sauvages, Lavardin, Vallée du Loir, Pays de Vendôme, Orchidée pourpre, Orchis purpurea
Ces orchidées sont magnifiques. Si vous randonnez du côté de Lavardin d’avril à juin, ne manquez pas de jeter un coup d’œil. Attention, ce sont des espèces protégées, ne les cueillez pas !
Share This